Skip Navigation

France - Français | Global Network


Main Content

GOOGLE
CLOUD
PRINT

Support Google Cloud Print - Brother
DESCRIPTION

Support Google Cloud Print - Brother


Google Cloud Print est un service proposé par Google pour permettre aux internautes de lancer des impressions à domicile ou sur une imprimante de leur bureau, quel que soit l’endroit où il se trouve. Ils peuvent imprimer, sans fil, depuis leur Smartphone, leur ordinateur portable ou depuis tout autre ordinateur.

QUE FAIRE AVEC VOTRE
IMPRIMANTE BROTHER ?

Les imprimantes Brother sont compatibles avec le service Google Cloud Print, ce qui permet d’obtenir des impressions, sans nécessité de liaison physique, depuis les Smartphones, les portables et les ordinateurs

AVANTAGES

Il n’est désormais plus nécessaire de revenir au bureau ou à la maison pour déclencher une impression. Vous pouvez imprimer, dans l’instant, sur n’importe quelle imprimante Brother qui supporte le service Google Cloud Print.

TELEPHONES MOBILES ET SYSTEMES D'EXPLOITATION SUPPORTES

  • Chrome OS
  • Android™ 2.1 ou supérieur
  • iOS 3.0 ou supérieur
  • Applications pour Chrome OS
  • Google Docs™ pour mobile
  • Gmail™ pour mobile
MODÈLES D'IMPRIMANTES BROTHER COMPATIBLES

  •  
 

Votre appareil imprimante Brother doit être connecté à un réseau accédant à Internet, à travers une connexion filaire ou sans fil.

 

Vous devez enregistrer votre imprimante Brother auprès du service Google Cloud Print service, en utilisant votre compte Google. Se référer au guide d’utilisation de votre imprimante et au Guide Google Cloud Print pour plus d’informations.

AVERTISSEMENT

Les services et les fonctionnalités peuvent subir des limitations en fonction du périphérique et des applications utilisés. Consulter le site http://www.google.com/support/cloudprint pour plus d’informations.
 

Copyright © 1998-2014, Brother France. Tous droits réservés. at your side = à vos côtés
*Catégorie Solution d’impression – Étude Inference Operations – Viséo Conseil réalisée de mai à juillet 2013
sur le principe du client mystère au moyen de 210 contacts répartis entre appels téléphoniques, e-mails et navigations Internet.