1. Home
  2. A propos de Brother
  3. Brother France
  4. Actualites
  5. 2018
  6. La réussite concrète du partenariat environnemental de Brother

La réussite concrète du partenariat environnemental de Brother

Il y a huit ans, Brother International Europe a été l’une des premières entreprises à soutenir Cool Earth. Brother revient sur l’une des plus grandes réalisations bénévoles à ce jour, le développement du partenariat Ashaninka. 

Le partenariat Ashaninka

Cette année a marqué une étape importante pour l’association caritative que nous avons choisi de soutenir, Cool Earth, à l’occasion de son 10e anniversaire. Nous avons commencé à travailler avec cette association en 2009 et depuis, nous avons contribué à transformer et sauver la vie des habitants des forêts tropicales menacées de destruction, et ce, grâce au soutien de nos clients.

Nous sommes fiers d’avoir contribué à enrayer la destruction de la forêt tropicale pour sauver la plus grande communauté autochtone du Pérou. Le village Ashaninka de Cutivireni, dont toute la population vit en dessous du seuil de pauvreté, a été confronté à une décision difficile, à savoir, accepter un contrat d’exploitation forestière qui les aurait contraints à céder la partie de forêt tropicale qui leur appartenait. Face à ce dilemme, le chef du village, Cesar Bustamante, a demandé de l’aide à l’association Cool Earth.

Après la communauté Ashaninka, l’association a apporté son soutien à 16 communautés avoisinantes, et a ainsi créé le partenariat Ashaninka, une zone protégée de 1,4 million d’acres dans la forêt avoisinante désormais inaccessible pour les sociétés d’exploitation forestière.

Ce partenariat a également révolutionné les villages grâce à une série d’initiatives communautaires visant à améliorer la santé et le bien-être des habitants et à augmenter leurs sources de revenus.

Développer les installations sanitaires

En 2009, les villageois vivaient à plus de 20 heures de l’hôpital le plus proche. À cause de cet éloignement, la santé était l’une des plus grandes menaces pour la communauté.

La vie des autochtones était en danger et le taux de mortalité infantile était deux fois supérieur à la moyenne nationale : plus d’un tiers des familles avaient perdu un enfant.

Au cours des huit dernières années, l’ouverture de quatre nouveaux dispensaires médicaux a permis à 72 % de la population de se trouver à une heure des soins médicaux, une augmentation significative lorsque l’on sait qu’auparavant, ce taux était de 31 %.

La fourniture de moustiquaires a entraîné la diminution des cas de malaria de 60 % et l’exploitation de deux sources naturelles a permis à 74 familles d’accéder à l’eau potable.

Plus de 70 % des membres de la communauté sont satisfaits de l’accès aux services médicaux suite à ces changements.

Augmenter les moyens de subsistance grâce aux cultures de café et de cacao

Le partenariat a permis aux communautés autochtones de créer leurs propres moyens de subsistance, assurant ainsi un revenu pour la communauté et les générations futures.

Des consultants spécialisés ainsi que des techniciens ont été engagés pour améliorer les cultures de cacao et de café. Cette démarche a été soutenue par le lancement d’une association de producteurs de cacao, laquelle a mis en place un fonds d’accès au micro-crédit pour neuf villages et fourni des séchoirs solaires et des cuves de fermentation pour grains de café à trois villages.

L’investissement a permis à ces villages d’exporter 2,4 tonnes de cacao et une demi-tonne de café vers le Royaume-Uni, augmentant ainsi leur revenu de 40 %.

Éduquer les futures générations

Afin de produire un effet durable avec ce partenariat, Cool Earth a choisi de se concentrer en priorité sur les prochaines générations. Depuis 2009, 77 % des enfants sont scolarisés dans des établissements modernisés suite à l’ouverture de trois nouveaux bâtiments et la reconstruction de l’école du village Camantavishi, qui avait été ravagée par des inondations.