Ajouté au panier
  1. Home
  2. A propos de Brother
  3. Brother France
  4. Actualités
  5. 2019
  6. Projet de loi Economie Circulaire : l’engagement au long cours de Brother

Projet de loi Economie Circulaire : l’engagement au long cours de Brother

Attendu avant l’été en Conseil des Ministres, le projet de loi issu de la Feuille de Route sur l’Economie Circulaire (FREC) fait beaucoup de bruit. De nombreuses mesures sont annoncées dont la création d’un indice de réparabilité et le recours à des pièces détachées issues de l’économie circulaire. Brother, industriel spécialisé dans la gestion et le partage de l’information et du document, revient sur ces deux mesures phares du projet en mettant en avant ses engagements. 

Respecter l’environnement grâce au recyclage des consommables

A l’heure où seulement 30% du plastique consommé par les Européens est recyclé , Brother met un point d’honneur à refuser, réduire, réutiliser, réformer et recycler afin de réduire ses émissions de CO2, lutter contre le réchauffement climatique, éliminer les substances dangereuses ou encore, collecter et recycler les matériaux pour faire évoluer les usages.

Soucieux d’œuvrer en faveur de l’économie circulaire, Brother est propriétaire de deux usines de recyclage situées au Royaume-Uni et en Slovaquie. Le Groupe s’engage ainsi à récupérer ses consommables pour réutiliser les plastiques et en créer de nouveaux. Dans le cas où des pièces en plastique ne peuvent être reconditionnées, Brother les broie pour obtenir un format réutilisable pour le recyclage : les objets en fin de vie sont donc également utilisés comme source de matière première pour de nouveaux produits. 

« Brother est particulièrement sensible aux problématiques environnementales et agit au travers de nombreuses actions. Lorsque nous remanufacturons un toner dans l’une de nos usines grâce au recyclage des plastiques, nous réduisons significativement nos émissions en CO2, ce qui est extrêmement positif pour l’environnement », souligne Sylvie Boisanté, Responsable Qualité et Développement Durable chez Brother France.

Brother France collabore avec des entreprises françaises, dont certaines sont très actives dans le domaine de l’économie sociale et solidaire, afin d’optimiser ce processus de collecte d’anciens consommables. Ces entreprises sont chargées de récupérer les consommables et de les trier pour ensuite renvoyer aux usines ceux qui peuvent être réutilisés. 

Indice de réparabilité et pièces détachées pour un consommateur mieux renseigné

Conformément à la volonté du gouvernement de mettre en place un indice de réparabilité, Brother met à disposition de sa clientèle de nombreuses informations pour donner une meilleure visibilité sur la facilité et le temps de réparation de ses produits (disponibilité ou non de pièces détachées, délai de disponibilité…). 

« Face à ces nouvelles règlementations qui touchent également notre secteur, Brother peut se montrer serein du fait de l’intégration de ces mesures depuis des années déjà. En effet, Brother met à disposition beaucoup d’informations permettant de réparer tout produit de la marque de manière simple, par tout utilisateur, à l’aide d’outils basiques. Par exemple, via un partenaire grossiste et notre propre site web, nous proposons les vues éclatées de nos produits ainsi que la liste des pièces détachées, vendues facilement sur Internet, avec l’état de leur disponibilité. Aussi, Brother s’engage à mettre à disposition la pièce détachée sous sept jours, si la pièce ne l’était pas dans l’immédiat, grâce à un stock européen de proximité », précise Sylvie Boisanté.