Ajouté au panier
  1. Home Brother
  2. Le Blog de Brother France
  3. Étiquetage
  4. 2021
  5. Pourquoi le Bisphénol A, un produit chimique présent dans le papier thermique, est-il désormais interdit ?
Un agent équipé d'une imprimante d'étiquettes dresse une contravention dans la rue

Pourquoi le Bisphénol A, produit chimique présent dans le papier thermique est-il désormais interdit ?

Le Bisphénol A (BPA) est l'un des produits chimiques les plus répandus dans le monde. Il est utilisé dans de nombreux produits en plastique et présent dans le papier thermique, où il sert de révélateur d'encre. Cependant, de plus en plus d'études montrent que le BPA est une substance préoccupante qui nuit aux humains et à l'environnement.

Cependant, de plus en plus d'études montrent que le BPA est une substance préoccupante qui nuit aux humains et à l'environnement. En conséquence, l’utilisation et la présence du bisphénol A dans le papier thermique est interdite depuis le 1er janvier 2020, pour des raisons sanitaires. Cet article vous propose d’en savoir plus l’impact de cette décision sur le commerce de détail. 

Qu'est-ce que le Bisphénol A ?

Le BPA est produit depuis les années 1960, et représente aujourd'hui un volume de 3,8 millions de tonnes par an. Ce produit chimique sert de matière première pour les polycarbonates et les résines époxy. On le retrouve donc dans de nombreux produits de la vie courante, tels que :

  • Les boîtes de conserve, les bouteilles de boisson et autres emballages alimentaires
  • Les boîtiers d'appareils électroniques tels que les PC ou les coques des smartphones
  • Les CD, DVD ou Blu-ray
  • Les couverts et jouets en plastique
  • Les revêtements de sol, peintures et adhésifs
  • Les reçus, tickets ou billets d'entrée imprimés sur papier thermique

La présence du BPA dans notre organisme et dans notre environnement

Le danger que représente le Bisphénol A réside dans le fait que ce produit chimique peut se dissoudre à partir des plastiques ou du papier thermique, puis pénétrer dans notre organisme par contact avec la peau et s'y accumuler. Le BPA a déjà été détecté dans des sécrétions d'urine, mais aussi les tissus sanguins et utérins. Selon plusieurs études, cela peut provoquer des troubles du développement du cerveau chez les nourrissons, augmenter le risque de maladies cardiaques et circulatoires et rendre les hommes infertiles. Pour les jeunes enfants, le papier thermique au BPA est particulièrement toxique et doit donc être tenu hors de leur portée.

La substance imprègne également notre environnement de diverses façons, où elle peut nuire à la reproduction et au développement des animaux en raison de son effet similaire à celui des œstrogènes.

Interdiction du bisphénol A : une décision européenne

L'Agence européenne des produits chimiques a donc décidé en décembre 2017 de placer le bisphénol A sur la « liste candidate » de  la procédure d'approbation REACH (Registration, Evaluation, Authorization and Restriction of Chemicals, soit l’Enregistrement, l’Evaluation et l’Autorisation des produits chimiques). Cette liste recense toutes les substances préoccupantes pour l'homme ou l'environnement et qui doivent être de plus en plus remplacées par des alternatives moins nocives. Depuis 2020, le BPA ne peut donc plus servir à la production de papier. Le seuil de tolérance représente une concentration maximale de 0,02 %. Cette valeur résiduelle résulte de l'utilisation de papier recyclé. Par conséquent, le papier thermique est logiquement exempt de BPA depuis 2020.

Conséquences de l'interdiction du BPA pour les détaillants

Le règlement européen sur les produits chimiques REACH assure aux consommateurs d'être informés sur les substances extrêmement préoccupantes présentes dans les produits, dont le BPA. Tous les composants dont la concentration dépasse 0,1 % doivent être nommés. L'obligation de fournir des informations s'applique aux fabricants ainsi qu'aux fournisseurs et aux détaillants. Les consommateurs peuvent utiliser l'application « Scan4Chem » pour scanner directement les articles en magasin afin de vérifier leur composition. 

Un agent tenant une imprimante portable RJ de Brother en bandoulière imprime un ticket.
Les tickets et reçus imprimés sur du papier thermique devront également être exempts de bisphénol A à l'avenir.

Depuis l’année dernière, l'interdiction du BPA pour la production de papier thermique est particulièrement controversée en ce qui concerne l’obligation d’imprimer des reçus. En effet, les entreprises qui utilisent des caisses enregistreuses doivent fournir à chaque client un ticket au format papier ou numérique.

Solutions d'impression avec papier thermique sans BPA

Tous les professionnels produisant des tickets et reçus sur support papier et qui imprimaient précédemment sur du papier thermique contenant du bisphénol A, doivent désormais utiliser une alternative sans ce composant chimique. Tant que le papier contenant du BPA est encore utilisé, il doit être jeté dans les déchets résiduels. Cela réduit ainsi le risque que la substance se retrouve à nouveau dans du papier recyclé ou des boîtes à pizza, par exemple.

La gamme de solutions d'étiquetage et d'impression de Brother utilise uniquement du papier thermique sans BPA, ce qui rend leur utilisation sécurisée, que ce soit en magasin ou sur le terrain. Découvrez les solutions mobiles d’impression, de codage et de marquage de Brother pour le commerce de détail, ainsi que nos consommables en papier thermique sans BPA.

En savoir plus sur les solutions d'impression pour les points de vente 

En savoir plus sur le papier thermique sans BPA

Plus d'articles ... Étiquetage

Vous aimerez aussi...

Haut de page