Ajouté au panier
  1. Home
  2. bSmart le Blog
  3. B comme Business
  4. 2019
  5. Sécurité des données et des équipements d'impression : nos conseils pour protéger votre entreprise
Trois petits soldats en plastique debout sur un fond rose défendent un document PDF sécurisé en papier contre une atteinte à la protection des données d'une entreprise.

Sécurité des données et des équipements d'impression : nos conseils pour protéger votre entreprise

  • 3 min de lecture

Avec d’un côté une législation stricte à respecter et de l’autre une augmentation des attaques en ligne, la sécurité des impressions est aujourd’hui un enjeu crucial pour les entreprises.

Voici 5 caractéristiques et et conseils pour augmenter vos critères en matière de sécurité d'impression au sein de votre entreprise.

Les 5 astuces incontournables pour la sécurité de votre équipement d'impression :

  1. Un emplacement clé pour pour votre appareil d'impression - Réduisez les risques d’usages malveillants et d’accès aux données confidentielles en positionnant votre imprimante loin de tout accès public, comme l’accueil de votre entreprise par exemple. Découvrez les avantages d'un service de gestion d'impression entièrement dédié.   
  2. Un mot de passe renforcé - Le mot de passe le plus populaire sur internet, utilisé par 23,2 millions de personnes, est « 123456 ». Aussi, nous vous conseillons de choisir un mot de passe plus difficile à deviner, afin de protéger efficacement l’accès à votre équipement.
  3. Protection de la ROM (1) - Cette fonction intégrée à votre équipement d’impression bloque tout accès non authentifié. Si une modification malveillante du code est détectée, l'appareil redémarre automatiquement sur une configuration sécurisée.
  4. Verrouillage des paramètres - Empêchez les utilisateurs non autorisés de modifier les réglages de votre imprimante, via le panneau de contrôle.  
  5. Fonction de sécurité Lock - Cette fonction donne aux administrateurs le contrôle des activités d’impression de l’entreprise. « Secure Function Lock » leur permet ainsi de décider qui peut faire quoi sur chacune des imprimantes. Il est ainsi possible de désigner les utilisateurs à même de copier ou numériser, ou bien d’imposer des quotas d'impression ainsi que des restrictions d’accès au service d’annuaire interne. 


Un membre du personnel de bureau tape une carte NFC (Near Field Communications) sur une imprimante à jet d'encre professionnelle Brother X-Series pour accéder aux fonctions d'impression et débloquer l'impression sécurisée.
En imprimant vos documents à l'aide d'un badge d'identification vous limitez le risque lié à l'accès aux données confidentielles.

Les 5 astuces incontournables pour la sécurité des données d'impression :

  1. Secure Print+ - Cette Fonction+ développée par Brother empêche les données et documents confidentiels de tomber entre de mauvaises mains. Pour récupérer ses documents, l’utilisateur s’identifie par le biais d’un code PIN (2) ou grâce à la technologie NFC (3).
  2. Sécurité du réseau - En optant pour un protocole de sécurisation des communications compatible SSL/TLS (4), SSH (5) et IPSEC (6), vous évitez tout risque d’attaque !
  3. Sécurisez vos PDF - Afin de préserver la confidentialité de données et de documents sensibles, sécurisez vos documents numérisés en les transformant en fichiers PDF protégés par un code PIN.
  4. Laissez votre empreinte - En appliquant des filigranes sur vos impressions confidentielles, il sera très facile de vérifier l'origine d'un document.
  5. Identifiez vos documents – Ne laissez aucun doute sur le destinataire du document imprimé. En utilisant la fonction ID Print, vous ajoutez automatiquement un identifiant en tête et et pied de page. Vous pouvez indiquer la date, l'heure, le nom de l'utilisateur ou bien un autre identifiant.

Brother – toujours « At your side » (« A vos côtés ») pour vos impressions sécurisées.

Sources et notes
(1) ROM : « Read Only Memory ». Dans ce cas, il s’agit d’un programme interne de l’imprimante.
(2) PIN : « Personal Identification Number ». Le code PIN est un numéro d’identification personnel comportant au moins 4 chiffres.
(3) NFC : « Near Field Communication ». Technologie sans-fil permettant d’échanger des données, sur une courte distance, entre un lecteur et n’importe quel terminal mobile compatible.
(4)
SSL/TLS : « Secure Sockets Layer » et « Transport Layer Security » sont des protocoles de sécurisation des échanges sur le réseau.
(5) SSH : « Secure Shell » est à la fois un programme informatique et un protocole de communication sécurisé.
(6)
IPSEC : « Internet Protocol Security ». Un cadre de standards ouverts de sécurité cryptographique, protégeant les communications privées sur réseau IP.

Plus d'articles ... B comme Business

Vous aimerez aussi...

Haut de page