1. Home
  2. bSmart le Blog
  3. M comme Métier
  4. 2018
  5. Réalité aumentée : la médecine invente son futur
La réalité augmentée en application dans le domaine de la santé et des soins médicaux

La réalité augmentée : la médecine invente son futur

  • 2 minutes de lecture

La réalité augmentée, une technologie pour gamers en mal de sensation forte ? Que nenni ! Interface entre le monde réel et les données virtuelles, elle envahit progressivement le champ médical pour améliorer la qualité des soins. Bienvenue dans la médecine du futur !

La nouvelle a fait le tour du monde. En décembre 2017, pour la première fois de l’histoire médicale, une octogénaire s’est fait poser une prothèse d’épaule en France, à l’aide d’un casque de “réalité augmentée”. Derrière ces deux mots, un concept révolutionnaire qui permet d’enrichir la réalité en y incrustant des clichés virtuels en 2D ou 3D issus d’examens d’imagerie médicale (radio, scanner, IRM). Depuis son invention dans les années 60 par un réalisateur de documentaire, le petit monde de la chirurgie s’intéresse de très près à cette technologie, et pour cause : grâce à elle, le praticien se transforme en super héros capable de détecter des éléments du corps humain auxquels ses yeux n’avaient traditionnellement pas accès. Il peut en outre être assisté en temps réel, par des confrères qui voient à l’écran la même chose que lui.

Voir en transparence : un super pouvoir devenu accessible

En chaussant ses “super-lunettes”, le chirurgien projette sur le corps du patient, un clone numérique de l’os ou l’organe à opérer ainsi que toute la zone d’intervention. L’avantage est considérable : il voit en transparence le squelette, l’épaisseurs des tissus, la trajectoire des nerfs et petits vaisseaux et bien sûr les organes alentours. Résultat, son geste est beaucoup rapide, plus sûr et plus précis. Le grand vainqueur de cette histoire reste bien sûr le patient car la réalité augmentée limite les risques d’hémorragies ainsi que certaines complications aux conséquences parfois irréversibles.

Des applications inespérées

Pour l’heure, la réalité virtuelle est surtout utilisée en chirurgie digestive (on compte plus d’une centaine d’opérations réalisées en France depuis 2014). Mais aussi révolutionnaire soit-elle, cette technique demande à être améliorée : le clone numérique projeté virtuellement sur le corps à opérer représente l’anatomie du patient à un instant T. Fixe, il ne tient pas encore compte du mouvement de la respiration ni des déformations de l’organe résultant des gestes du chirurgien durant l’intervention. En attendant d’effectuer ces derniers réglages, les applications de la réalité augmentée se poursuivent dans d’autres secteurs médicaux. Une étude menée par l’Université de technologie de Chalmers à Göteborg (Suède) a par exemple montré que cette technologie pouvait soulager les douleurs des patients amputés grâce à la réactivation de certaines zones du cerveau responsables des mouvements ; la réalité augmentée a également permis à huit personnes paraplégiques de retrouver des sensations et un contrôle musculaire partiels, ou encore d’augmenter la vision des malvoyants en ajoutant des dispositifs virtuels censés rendre l'environnement visuel plus intelligible. Qu’on se le dise : la médecine du futur n’a pas fini de nous surprendre...

Découvrez comment les dernières technologies proposées par Brother vous permettent de voir plus loin.

Plus d'articles ... M comme Métier

Vous aimerez aussi ...

Haut de page