Ajouté au panier
  1. Home Brother
  2. bSmart le Blog
  3. M comme Métier
  4. 2019
  5. 7 façons dont l'impression peut améliorer la qualité des soins de santé
Des tubes à essai étiquetés avec la présence de codes-barres

7 façons d'améliorer les systèmes de santé grâce à l'impression

Des systèmes de santé efficaces sont essentiels à la qualité des soins prodigués aux patients. Cela dit, la présence de silos et de process moins efficaces que d’autres font qu’ils auraient parfois besoin d'un bilan de santé.

L’inefficacité liée à ces problèmes accentue la montée en flèche des dépenses de santé en Europe occidentale, qui devraient passer de 1,7 milliard de dollars en 2017 à 2,2 milliards de dollars d'ici 2022 (1). Alors que se recentrer sur l'excellence des soins est aujourd'hui primordial, il paraît opportun d'améliorer les process pour une meilleure gestion administrative dans le secteur de la santé.

De l'ambulance au service des admissions en passant par les salles de soins et la pharmacie, Brother met en lumière sept façons d'améliorer les processus de l'univers médical, au profit des patients, grâce à l'impression.

1.    Faciliter les pré-admissions

Avant même que les patients n'arrivent à l'hôpital, la technologie peut être utilisée pour rendre les processus plus rapides et plus sûrs. Ainsi, le personnel ambulancier peut imprimer les informations sur les patients en cours de route, à l'aide d’imprimantes portables légères et compactes. Cela améliore considérablement la lisibilité, les notes manuscrites prises à l'arrière d'une ambulance roulant à grande vitesse pouvant être difficiles à déchiffrer.

A l'arrivée, l'impression permet d'économiser un temps précieux, et potentiellement vital, lorsque le patient est pris en charge par le personnel hospitalier. Elle permet également la création d’un dossier indiquant avec précision les traitements administrés, ainsi que les informations spécifiques au patient, essentielles en cas d'urgence.

2.    Une admission rapide et efficace

Les processus digitaux peuvent apporter plus de sérénité en matière d’organisation. Le personnel administratif surchargé peut ainsi numériser simplement les dossiers imprimés des patients et les enregistrer dans leur base de données. D'une simple pression sur un bouton, ils peuvent mettre à jour le dossier du patient.

Les processus peuvent être accélérés en créant des étiquettes à l'aide d'une imprimante dédiée, ne nécessitant pas l'utilisation d'un ordinateur. Des codes-barres propres à chaque patient peuvent être associés à leurs dossiers, afin de réduire les erreurs tout en éliminant les risques liés à une écriture manuelle illisible.

3.    Des soins cliniques intelligents 

Au sein d’environnements impliquant une gestion du temps optimale, des erreurs humaines sont possibles, cependant elles peuvent être éliminées par l'introduction d'une technologie simple et efficace.

Les imprimantes d'étiquettes peuvent être utilisées pour créer des codes-barres pour les bracelets des patients, générant ainsi un identifiant numérique relié à la base de données contenant les dossiers du patient. Ce procédé garantit une identification correcte à chaque étape du parcours du patient et élimine les risques de lisibilité liés à une écriture manuscrite. Tous ces paramètres augmentent la sécurité des patients, les bracelets pouvant clairement afficher des informations vitales telles que les allergènes et le détail des traitements administrés.

Un ambulancier utilise l'imprimante mobile Brother PJ7 pour imprimer les pré-admissions des patients de l'hôpital à partir de l'ambulance via une tablette.
Brother accompagne l'évolution des process hospitaliers avec des solutions d'impression et d'étiquetage parfaitement adaptés.

4.    Des salles de soins saines

A l'heure du RGPD, la sécurité des impressions dans les hôpitaux est plus importante que jamais. Toute violation de la confidentialité des données personnelles peut affecter à la fois l'hôpital et le patient.

L'utilisation d'une carte NFC (2) ou d'un code P.I.N (3) permet de s'assurer que les documents puissent être uniquement consultés et récupérés par la personne ayant initié l'impression. Cela évite que des personnes non autorisées accèdent à des données sensibles.

Pour donner aux administrateurs un contrôle total, le personnel peut être ajouté ou supprimé via un profil numérique. Cela permet non seulement d'améliorer la sécurité, mais aussi de réduire le gaspillage et les coûts.

5.    Un affichage plus sécurisé 

La technologie peut servir à optimiser la gestion du matériel hospitalier, le personnel pouvant créer rapidement des étiquettes d'identification et de signalisation, laminées et adhésives pour les équipements. L'utilisation d'étiquettes permet non seulement de réduire les vols, mais aussi d'améliorer la sécurité en rappelant les dates de vérification des équipements et en mettant en évidence les avertissements liés à leur utilisation.

Durables, les étiquettes laminées P-touch de Brother résistent aux produits chimiques agressifs, à l'abrasion, aux températures extrêmes et aux UV, ce qui les rend idéales pour le secteur de la santé. Des étiquettes lisibles qui résistent à n'importe quel environnement sont essentielles pour la sécurité des patients.

6.    Gestion transparente en laboratoire 

Revoir les processus de laboratoire pourrait permettre d'éviter des erreurs coûteuses et critiques. L'identification des échantillons peut être renforcée en scannant les bracelets des patients lors du prélèvement et en imprimant immédiatement une étiquette avec un code-barres, appliquée directement sur le tube de l’échantillon.

Ce processus assure une traçabilité complète, créant une empreinte numérique à chaque étape du parcours médical, garantissant l'optimisation des soins et la sécurité des patients. Il offre également une meilleure précision que les étiquettes manuscrites, tout en apportant un gain de temps.

7.    Procédures pharmaceutiques positives

Les pharmacies hospitalières sont des services très occupés, qui doivent faire preuve de réactivité. En plaçant la technologie au cœur des processus pharmaceutiques, il est possible de gagner un temps précieux. La réception des ordonnances des patients, émise par les équipes soignantes, peut s’effectuer électroniquement, tandis que les étiquettes de prescriptions peuvent être imprimées et jointes aux médicaments, indiquant des informations précises concernant le patient et la posologie.

Pour éviter toute erreur critique, il est possible d'apposer, sur les médicaments, des codes-barres d'identification liés aux patients. Les étiquettes imprimées éliminent le risque de confusions liées aux informations manuscrites et constituent une solution plus sûre, les allergènes pouvant être clairement identifiés par un code couleur.

Pour en savoir plus sur les solutions Brother dédiées au domaine de la santé, vous pouvez consulter cette page.

Sources et notes
(1) Deloitte 2019 : Global Healthcare Outlook - https://www2.deloitte.com/global/en/pages/life-sciences-and-healthcare/articles/global-health-care-sector-outlook.html
(2) « Near Field Communication » : Communication en champ proche.  
(3) P.I.N : « Personal Identification Number » ou Numéro d’identification personnelle.

Plus d'articles ... M comme Métier

Vous aimerez aussi...

Haut de page