Ajouté au panier
  1. Home Brother
  2. Le Blog de Brother France
  3. Étiquetage
  4. 2021
  5. Les principes de base de la préparation de commandes en entrepôt 
Une image de style animé qui illustre la transformation digitale montre une femme du personnel debout sur un ordinateur portable. Le tapis roulant d'un entrepôt de transport et de logistique traverse un écran pour illustrer l'envoi de colis qu'elle peut recevoir à son bureau.

Les principes de base de la préparation de commandes en entrepôt 

Les centres de traitement des marchandises sont au cœur du boom du e-commerce. C'est là que le prélèvement, l'emballage et la préparation de volumes importants ont lieu pour expédier les produits aussi efficacement que possible auprès des clients.

Assurer la livraison de commandes en temps et en heure auprès des clients est une procédure complexe, dont chaque rouage doit fonctionner sans entrave. Et alors que les petites et les grandes entreprises cherchent à rationaliser leurs chaînes logistiques, de plus en plus de personnes s'intéressent à la préparation de commandes.

Cet article est conçu pour vous fournir une introduction simple à la préparation de commandes et vous donner les bases nécessaires pour avoir des échanges plus sereins concernant le stockage et l'expédition de vos produits.

Quelles sont les méthodes de préparation de commandes les plus courantes en entrepôt ?

Les systèmes conçus pour faciliter le processus de préparation de commandes regroupent toute une gamme de technologies dédiées à l'automatisation, allant de la plus traditionnelle à la plus sophistiquée :  

  • Liste de picking (on parle également de pick-by-paper, picking list ou picklist) : avec cette technique élémentaire de prélèvement de commande, les préparateurs travaillent à partir de listes imprimées.
  • Guidage vocal (pick-by-voice ou voice-picking) : le préparateur de commandes reçoit les indications via un casque et utilise ses deux mains libres pour effectuer le prélèvement des marchandises.
  • Pick-by-light : des voyants lumineux fixés aux étagères guident le préparateur vers le compartiment de stockage approprié.
  • Pick-by-scan (ou pick-by-MDE) : un scanner manuel est utilisé pour enregistrer à la fois l'étiquette de code-barres située sur l'étagère de stockage et celle de l'article à ramasser.
  • Pick-by-RFID : cette méthode de prélèvement de commandes utilise des champs électromagnétiques pour identifier et suivre automatiquement les étiquettes d'identification par radiofréquence (RFID) attachées aux produits.
  • Pick-by-vision (ou vision picking) : un dispositif avec scanner intégré, de type lunettes intelligentes, que les équipes peuvent porter sur leur visage afin d'identifier les produits et de confirmer automatiquement l'ensemble des sélections.

Téléchargez notre livre blanc sur les solutions de préparation de commandes en entrepôt
Quelle que soit la taille ou la complexité de la procédure de prélèvement, les codes UGS (ou SKU), les numéros EAN et les codes-barres imprimés avec précision sont essentiels pour un prélèvement de commandes efficace et une gestion précise des stocks.

Qu'est-ce qu'un EAN ?

Les détaillants qui vendent des produits en Europe doivent s'assurer que chaque article possède un numéro EAN. Ce code unique à 12 ou 13 chiffres, accompagné d'un code-barres, vous permet d'identifier et de suivre des marchandises spécifiques, enregistrées dans votre système de gestion des stocks.

Le code EAN et le code-barres indiqués sur l'emballage du produit doivent être scannés et identifiés au cours de la procédure de préparation, d'emballage et de distribution des commandes.

Un EAN numérisable a pour objectif de réduire les erreurs humaines. Cependant, en cas de code-barres endommagé et ne pouvant être scanné, les équipes devront toujours entrer manuellement l'EAN dans le système de gestion des stocks, ce qui entraîne des retards dans le traitement des commandes, crée des risques d'erreurs et affecte la productivité.

Que signifie UGS / SKU ?

Une unité de gestion des stocks (UGS) est un code alphanumérique utilisé par les détaillants et commerçants pour assurer le suivi et la traçabilité des stocks en interne. Le code doit être spécifique à votre entreprise et fournir des informations sur les caractéristiques clés des marchandises individuelles (comme par exemple la taille, le type, la couleur des produits etc.). Ils sont généralement indiqués en complément de l'EAN et du code-barres sur le support d'étiquetage du produit.

Pourquoi l'étiquetage est-il important pour le prélèvement de commandes en entrepôt ?

L'expédition rapide des marchandises,  de produits ou de commandes apparaît comme un critère de plus en plus déterminant dans le choix des consommateurs. 68 % des consommateurs affirment qu'une expédition rapide pourrait les inciter à passer une commande en ligne. Et pour 36 % des consommateurs, une « livraison rapide » signifie désormais une livraison le jour même (1).

Un niveau d'attente aussi élevé implique que chaque seconde compte dans le traitement des commandes e-commerce. Des étiquettes endommagées ou manquantes peuvent potentiellement bloquer les opérations. Un environnement aussi exigeant en matière de rapidité exige une solution d'impression d'étiquettes capable de suivre le rythme et de donner aux préparateurs de commandes la capacité d'imprimer avec rapidité et précision tout en se déplaçant.

Dois-je utiliser des codes-barres pour faciliter la préparation des commandes ?

Quelle que soit la complexité du système de gestion des stocks ou de la technologie utilisée pour le prélèvement des marchandises, la lecture et la gestion des données importantes sur le stock, l'emplacement et les produits dépendent d'un étiquetage clair.

Par exemple, au sein d'environnements de préparation de commandes classiques, ayant un faible volume d'UGS / SKU et une fréquence des commandes relativement faible, la technologie de préparation par guidage vocal (ou voice picking) peut être la plus adaptée. Cette approche s'appuie sur le présence de codes-barres à scanner sur les chariots, les listes de picking (ou picklist), l'emplacement des produits et les articles eux-mêmes.

Cependant, les détaillants ayant des volumes d'UGS / SKU ainsi qu'une fréquence de commandes plus importants à traiter peuvent avoir besoin de systèmes de stockage et de prélèvement / ramassage automatisés plus sophistiqués, à même d'acheminer les marchandises auprès du préparateur, via un carrousel ou un convoyeur.

Malgré l'utilisation croissante des systèmes RFID, le code-barres reste au cœur du process de traitement des marchandises, en raison de son omniprésence à l'échelle globale et de la démocratisation du code-barres 2D (qui peut transporter beaucoup plus d'informations). Cela est aussi lié au fait que les petites entreprises ne peuvent tout simplement pas se permettre les coûts de mise en œuvre de la technologie RFID (2).

En fin de compte, tant que les détaillants utilisent des codes-barres pour localiser, identifier et expédier des marchandises, ils auront besoin d'une solution leur permettant de créer des étiquettes sur site.

Découvrez comment les solutions d'impression Brother pour l'entrepôt et la distribution peuvent assurer le process de préparation des commandes.

 

Sources

(1) digitalcommerce360.com : « Les acheteurs en ligne exigent une livraison le jour même », 16 mars 2021.

(2) supplychaindigital.com : « The future of Barcoding and RFID », mai 2020.

Plus d'articles ... Étiquetage

Vous aimerez aussi...

Haut de page