1. Home
  2. bSmart le Blog
  3. B comme Business
  4. 2018
  5. Découvrez 5 astuces pour optimiser votre investissement technologique
Découvrez 5 astuces pour faire de votre investissement technologique une réussite.

5 astuces pour optimiser votre investissement technologique

  • 5 minutes de lecture

En investissant dans les nouvelles technologies, les PME peuvent écrire un nouveau chapitre de leur histoire.

Avec un déploiement efficace, les équipes sont satisfaites et l’entreprise gagne en efficacité, en productivité et en rentabilité. Dans le cas contraire, la technologie choisie peut se transformer en obstacle : il est donc vital de s’informer sur les solutions potentielles et de les tester avant d’investir, tout en élaborant un programme couvrant les premiers jours et semaines suivant le déploiement. Voici cinq conseils pour vous assurer de tirer le meilleur parti de votre investissement.

1. Consultez vos équipes

Pour choisir la bonne technologie pour votre entreprise, il ne suffit pas de penser à l’aspect IT.

Pour que vos nouveaux équipements ou logiciels soient efficaces, il faut d’abord que vos employés soient convaincus de leur efficacité. Après tout, puisque vos collaborateurs seront amenés à utiliser cette nouvelle technologie tous les jours, il est normal que certains se montrent réticents ou sceptiques face au changement.

Vous devriez donc demander aux employés ce qu’ils attendent de la nouvelle technologie, puis vous appuyer sur leurs témoignages pour bien prendre votre décision. Ensuite, informez-les régulièrement des évolutions de votre investissement pour stimuler leur intérêt et leur montrer que vous tenez compte de leurs contributions.

2. Priorisez l'ergonomie

L'ergonomie désigne la simplicité d'utilisation d'une technologie et sa capacité à effectuer les tâches pour lesquelles elle est conçue.

Avant d’investir, il est utile de laisser les collaborateurs essayer la technologie. Élaborez des tests aussi réalistes que possible, puis demandez des retours à vos employés pour identifier les éventuels problèmes d'ergonomie.

Que vous investissiez dans du matériel ou des logiciels, vous pouvez souvent bénéficier d’essais gratuits, ce qui vous permet de tester différentes options avant de prendre votre décision finale. Si votre fournisseur ne propose pas de programme d’essai, consultez les avis en ligne pour voir comment la solution fonctionne en conditions réelles.

3. Ralliez les dirigeants à votre cause

Pour tout investissement, vous devrez soumettre un argumentaire à l’équipe de direction.

Pour préparer votre discours, pensez aux objectifs que votre entreprise souhaite atteindre avec cette technologie et listez les lacunes de votre technologie actuelle en gardant ces objectifs à l’esprit. Cela peut vous permettre de justifier la valeur de la nouvelle technologie pour l’entreprise.

De plus, les fournisseurs de technologies peuvent souvent vous aider à calculer le retour sur investissement (ROI) de la technologie, pour démontrer la rentabilité de la solution.

Rappelez-vous également que l’absence d’investissements peut aussi avoir un coût : sans les bonnes technologies, vous pouvez perdre en efficacité et en compétitivité sur le long terme.

4. Organisez des formations

Les formations efficaces permettent à votre entreprise de tirer le meilleur parti de la technologie dès son déploiement : dans ce contexte, vous pourriez faire appel à un spécialiste si vous ne disposez pas de l’expertise requise en interne.

Grâce à cette approche, les équipes peuvent commencer à utiliser la solution sans accroc, puisqu’il ne s’agit pas d’un apprentissage sur le tas. Dès le départ, elles connaissent déjà toutes les fonctionnalités des nouveaux systèmes comme les raccourcis clavier, ce qui leur permet d’effectuer les tâches de base plus rapidement.

Les formations doivent être organisées avant et après le déploiement de la technologie pour permettre aux professionnels de poser des questions et de signaler des problèmes potentiels. Certaines personnes s’adaptent plus facilement à la nouveauté : il peut être utile de les encourager à soutenir leurs collègues éprouvant plus de difficultés.

5. N’oubliez pas l’assistance technique

Les nouveaux systèmes et équipements IT s’accompagnent parfois de petits blocages techniques, en particulier au cours des premiers jours ou des premières semaines.

Les interruptions représentent un risque considérable pour les TPE et PME. Il est donc essentiel de disposer d’une assistance technique adaptée au cours de cette période charnière.Si vous ne disposez pas d’un service de support, vous pouvez choisir parmi une multitude de prestataires externes.

Découvrez comment les solutions d’entreprise de Brother peuvent vous aider à gagner en efficacité, en productivité et en rentabilité.

 

Plus d'articles ... B comme Business

Vous aimerez aussi ...

Haut de page