Ajouté au panier
  1. Home Brother
  2. Blog de Brother France
  3. Environnement
  4. 2022
  5. Comment faire en sorte que le dernier kilomètre soit durable pour votre entreprise
Dans la cabine de son camion de livraison, un chauffeur du secteur du transport et de la logistique examine une liste de contrôle imprimée.

Comment faire en sorte que le dernier kilomètre soit durable pour votre entreprise

Le « dernier kilomètre », dernier trajet entre l'entrepôt et la destination finale a longtemps été la partie la plus coûteuse de la livraison de colis.


Maintenant que les habitudes des consommateurs ont définitivement changé – le commerce électronique devrait représenter près de 30% de l'ensemble du marché de la vente au détail au Royaume-Uni1 en 2022, et la vente au détail en ligne dans d'autres pays européens (l'Allemagne en tête) représente aujourd’hui près de 20 % de l’ensemble du marché de la vente au détail1 – il est encore plus important pour les détaillants et leurs partenaires logistiques d’optimiser leurs coûts du dernier kilomètre s’ils veulent être compétitifs à un niveau approprié.

Et il ne s’agit pas seulement de coût. Le Royaume-Uni et l’Europe travaillent actuellement sur une réglementation visant à atteindre le "Net Zero" et définissant des objectifs ambitieux de réduction des émissions de carbone, y compris la disparition à terme des moteurs à combustion interne et du diesel sur les routes. La durabilité de bout en bout va devenir essentielle, et d'autant plus pour la livraison du dernier kilomètre.

Les clients font comprendre aux détaillants que la durabilité est également importante pour eux. Une enquête menée auprès de 5 000 clients d'enseignes de prêt-à-porter en France, en Allemagne, aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Chine a révélé que 60% souhaitent plus de transparence sur le parcours de production de leurs achats 2.

Ces mêmes clients seront très sévères envers les détaillants qui ne répondent pas à leurs attentes en matière de service et de flexibilité des options de livraison : une enquête européenne a révélé que 63 % des acheteurs en ligne britanniques abandonneront leur panier si les options de livraison ne répondent pas à leurs besoins, tandis que les acheteurs allemands sont plus réticents à payer pour une livraison en ligne3. Il s'agit de défis difficiles et coûteux et aucun détaillant ou service de livraison ne trouvera la tâche facile. Dans toute l’Europe, les récompenses pour ceux qui surpassent la concurrence sont toutefois élevées. Pour les détaillants qui proposent de bonnes options de livraison, la fidélité des clients augmente considérablement, la majorité des acheteurs au Royaume-Uni (91 %), en France (87 %) et en Allemagne (83 %) visitant d'abord leurs sites préférés lors de leurs achats en ligne.

Rentabilité grâce à une stratégie de bout en bout


Les détaillants et leurs partenaires logistiques peuvent contribuer à la mise en place d'un dernier kilomètre peu coûteux et durable en l'envisageant dans une perspective plus large et en formulant une stratégie intégrée de bout en bout sur l'ensemble du spectre logistique qui optimise la rentabilité de tout le parcours des colis.

À quoi ressemble donc un parcours intégré de bout en bout des colis ?

Choisissez le bon emplacement pour votre site


Les investisseurs et les propriétaires d'entrepôts se livrent une concurrence féroce dans la nouvelle arène urbaine et périurbaine. Les sites sont trop peu nombreux pour la demande, ce qui fait monter en flèche les rendements locatifs4. Les raisons de cette situation sont la rapidité et la durabilité. Les sites doivent être physiquement plus proches des consommateurs, qui veulent une livraison non pas demain mais aujourd'hui (et de préférence dans l'heure qui suit). Les urbanistes introduisant des Zones à Faibles Emissions (ZFE) dans toute l'Europe, les responsables de la livraison doivent donc servir leurs clients au moyen de véhicules électriques ou à faible émissions. Les scooters et les vélos font un retour en force dans les rues des capitales européennes pour le compte des applications de "quick commerce".

Les entrepôts ne sont plus exclusivement de grands hangars situés à proximité des autoroutes. Les stations de tri et de livraison finales sont placées beaucoup plus près des grands blocs de population. Certains détaillants innovants réaménagent des magasins plus grands en centres de Click and Collect, selon un concept connu sous le nom de "micro-fulfillment", une tendance croissante en matière de livraison ultra-rapide (en particulier pour les produits alimentaires).

Plus d'erreurs de prélèvement coûteuses dans les entrepôts


Les systèmes de prélèvement automatisés et les logiciels WMS (Warehouse Management System) améliorent la durabilité du dernier kilomètre car ils réduisent les erreurs de prélèvement (et donc les livraisons incorrectes coûteuses) et fournissent un service 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 si nécessaire. Associés à une technologie d'impression industrielle de pointe , les QR codes et les codes-barres permettent de stocker et d'assembler des niveaux élevés données, suivant les colis tout au long de leur parcours (entrée, stockage, zone tampon et sortie) selon les besoins. Un étiquetage clair et fiable garantit que les bonnes adresses sont à la fois saisies et lues correctement, à tout moment.

Visibilité du parcours de bout en bout


Les applications de traçabilité, qui évoluent rapidement, aident toutes les parties et constituent une excellente ressource commerciale pour le prestataire de services de livraison. Ravi, le client sait toujours où se trouve le colis et s’il n’est pas sur place pour le recevoir, cela aide également le fournisseur. Le temps de trajet du conducteur est réduit, les trajets inutiles diminuent et les itinéraires sont automatiquement optimisés par le logiciel pour réduire les kilomètres parcourus et les émissions. La visibilité en temps réel des flottes de transport, à laquelle s'ajoute désormais l'innovation en matière d'intelligence artificielle (IA), aide les gestionnaires de transport à prendre des décisions immédiates et futures en actualisant en temps réel les données sur les itinéraires et les horaires. Un étiquetage clair et visible pour la numérisation des codes-barres et des QR codes a un rôle important à jouer dans ce parcours de données : des étiquettes illisibles ou mal positionnées entraîneront des pertes de temps et de données précieuses, sans parler des désagréments subis par les clients lorsque des articles sont inutilement égarés ou retardés.

Moins d'emballage, moins de coûts


Les clients exigent des emballages recyclables et consignés. Pourquoi ? Parce qu'ils se soucient de l'avenir de l'environnement mais aussi pour des raisons pratiques au quotidien car ils sont soumis à des pressions pour ne pas trop remplir les poubelles dans un monde où les colis se multiplient et les collectes de déchets sont moins nombreuses et plus coûteuses. Les dimensions des colis peuvent être optimisées à l'aide de systèmes automatisés d'emballage et de conditionnement afin de réduire la taille des boîtes et remplir les vides. Cela a un impact positif sur les coûts d'affranchissement et sur le nombre de colis par véhicule de livraison.

Dans le même temps, la forte probabilité de retours coûteux doit être prise en compte et facilitée pour le client en termes d'emballage et d'étiquetage. En effet, 61% des clients ont déclaré qu’une étiquette de retour était l’aspect le plus important de la politique de retour d’un détaillant.5

Étapes suivantes : travailler avec des partenaires de confiance

Pour parvenir à la résilience, les décideurs du commerce de détail doivent avoir une vue d'ensemble de l'interaction entre chaque aspect du processus de livraison. Un point de blocage pendant le processus d'entreposage peut entraîner des ruptures potentiellement coûteuses au niveau du dernier kilomètre. Les gagnants travailleront avec des partenaires technologiques de confiance à chaque étape du parcours du colis afin de leur fournir les outils spécialisés qui leur permettront de garantir une fiabilité et une visibilité indispensables, ainsi que des données inestimables.

Sources

1 https://www.statista.com/statistics/286384/internet-share-of-retail-sales-monthly-in-the-united-kingdom-uk/
2 https://images.rbis-go.averydennison.com/Web/AveryDennisonCorporation/%7B4e8d8ddd-2a91-4eb8-baa0-0a5712b9dd9f%7D_digital-consumer-behavior.pdf?elqTrack=true
3 https://www.bearingpoint.com/en-gb/our-success/insights/fine-tune-your-delivery-propositions/
4 https://www.colliers.com/en-gb/research#sort=%40datez32xpublished%20descending
5 https://www.sendcloud.co.uk/whitepapers/ecommerce-delivery-compass-2021/

Plus d'articles ... Environnement

Vous aimerez aussi...

Haut de page