Ajouté au panier
  1. Home Brother
  2. Le Blog de Brother France
  3. Étiquetage
  4. 2021
  5. Comment l'étiquetage et la numérisation peuvent contribuer à réduire le gaspillage alimentaire
Une benne à ordure évolue au milieu d'une déchetterie

Comment l'étiquetage et la numérisation peuvent contribuer à réduire le gaspillage alimentaire

Si vous travaillez dans le secteur du commerce alimentaire, vous considérez probablement que le gaspillage alimentaire est un dommage collatéral inévitable de votre activité.

Pensez aux légumes abimés, aux boîtes dont les étiquettes ont été mal imprimées, aux packs de produits ayant été ouverts et aux confiseries dont  l'emballage est saisonnier. Dans chacun de ces cas, les aliments ne sont plus commercialisables. Pour liquider les stocks, ils doivent donc bénéficier de réductions ou être tout simplement mis au rebut. 

Avec 88 millions de tonnes de nourriture gaspillées chaque année, pour un coût global estimé à 143 milliards d'euros, ce problème impacte l'ensemble de la chaîne logistique au niveau européen. 5 % du gaspillage alimentaire de l'UE se produit au stade de la vente au détail et en gros (1), soit 4,4 millions de tonnes de nourriture gaspillée d'une valeur de 7,2 milliards d'euros.

Le gaspillage alimentaire a également un impact énorme sur l'environnement, 8 à 10 % des émissions de gaz à effet de serre au niveau mondial (2) étant liés à des aliments qui ne sont pas consommés.

La quantité d'aliments gaspillés ne sera probablement pas liée à l'achat d'une trop grande quantité de nourriture ou à une mauvaise rotation des stocks. Cela sera plus simplement lié à la sensibilité des clients et à leur perception en ce qui concerne la fraîcheur des produits alimentaires. Il existe un malentendu courant autour des étiquettes : le rapport de la Commission européenne sur le gaspillage alimentaire identifie la confusion autour de l'étiquetage des termes « à consommer jusqu'au » et « à consommer de préférence avant », comme un facteur contribuant au problème croissant du gaspillage alimentaire (1).

Des innovations actuellement en cours de développement permettront bientôt de résoudre ce problème, en fournissant des informations en temps réel sur l'état des aliments : via un emballage doté de capteurs qui changent de couleur une fois le contenu alimentaire arrivé à expiration ou bien un système d'étiquetage dont la texture change, au fur et à mesure que les aliments se décomposent. 

Ces solutions n'étant pas encore disponibles sur le marché, que peuvent faire les responsables de la distribution alimentaire pour résoudre les problèmes de gestion du gaspillage ?

Gérer les stocks et les réductions de prix via une information en temps réel  

La vente de produits alimentaires nécessite que vos rayonnages doivent être bien garnis afin de rendre les produits plus attrayants aux yeux des clients. 

Pour le client, une date ultérieure indique un produit frais, tandis qu'un produit approchant de sa date d'expiration sera considéré comme inférieur car moins comestible. Cela implique inévitablement de devoir liquider certains stocks d'invendus le dernier jour où ils peuvent être vendus. 

Pour la majorité des supermarchés et des magasins alimentaires de petite et moyenne taille, le processus de réduction des stocks est le même. Le personnel scanne les codes-barres des articles dont la date d'expiration est proche. Le système utilise ensuite les jours précédents pour indiquer la quantité de stocks restants. En s'appuyant sur cette base, le système ou le personnel établira un nouveau prix. Cette approche vaut la peine d'être envisagée si vous n'avez pas déjà investi dans un process qui vous permet de gérer les niveaux de stock en temps réel et/ou de choisir d'ajuster manuellement le prix des produits. 

Comment les imprimantes d'étiquettes peuvent-elles contribuer à réduire le gaspillage alimentaire ? 

Disposer d'une imprimante d'étiquettes sans fil, capable de communiquer avec un scanner ou un appareil intelligent connecté au logiciel de votre back-office, permet d'effectuer une réduction de prix basée sur des informations à jour. Le personnel peut par exemple se rendre compte qu'un produit à prix réduit ne se vend pas aussi bien que prévu et, le cas échéant, peut à nouveau baisser à nouveau son prix et imprimer rapidement les étiquettes nécessaires. 

Il est également intéressant de voir comment la technologie peut vous aider à tirer le meilleur parti de produits alimentaires invendus. Pour autant, minimiser ses pertes financières n'implique pas systématiquement une réduction du gaspillage alimentaire. Il existe des plateformes intelligentes qui fonctionnent comme des marketplaces numériques B2B et offrent aux professionnels du secteur alimentaire de vendre leurs surplus de marchandises. Ces plateformes seront particulièrement utiles si les écoles, les organismes caritatifs et les banques alimentaires locales ne sont pas en mesure de vous en débarrasser. 

Quels sont les avantages liés à la gestion du gaspillage alimentaire ? 

Les entreprises qui s'appuient sur des initiatives de réduction du gaspillage alimentaire sont plus susceptibles de tirer des bénéfices sur le plan financier. Les recherches du World Resources Institute (WRI) et du Waste & Resources Action Program (WRAP) ont révélé que pour la plupart des entreprises, pour chaque dollar investi dans la réduction du gaspillage alimentaire, économisent 14 dollars ou plus (3).

Intégrer des initiatives dédiées à la gestion du gaspillage alimentaire contribue également à renforcer la réputation de votre marque, car il s'agit d'un sujet de premier ordre pour le public et les consommateurs. En 2021, 66 % des consommateurs européens se disent prêts à adapter leur habitudes en faveur d'une alimentation durable. Un plébiscite qui s'est intensifié au cours de la pandémie, puisque 37 % des consommateurs mondiaux ont déclaré que leur intérêt pour les produits durables avait augmenté (2).

Quelles sont les initiatives européennes que vous devez connaître en matière de gaspillage alimentaire ?

L'Union Européenne et les États membres se sont engagés à réduire de moitié le gaspillage alimentaire mondial par habitant, au niveau des consommateurs et de la vente au détail, tout en réduisant, d'ici 2030, les pertes générées au niveau des chaînes logistiques et d'approvisionnement. Cet engagement est conforme à l'Objectif de Développement Durable (ODD) n°12 des Nations Unies, visant à garantir une consommation et une production durables, avec un objectif spécifique pour la réduction du gaspillage alimentaire. (1)

L'UE jette l'équivalent de 173 kg de nourriture par personne et par an en moyenne (2), cependant la vente au détail ne représente qu'une petite quantité du gaspillage alimentaire. Les ménages génèrent plus de la moitié du total des déchets alimentaires au sein de l'UE, ce qui représente 47 millions de tonnes. (3)

Comment les étiquettes alimentaires personnalisées peuvent-elles aider à sensibiliser et éduquer les clients ?

Le fait que les clients peuvent acheter des produits à prix réduit, puis les jeter s'ils ne les mangent pas le jour de leur achat, est un réel problème. Un problème qui, pour les détaillants de toutes tailles, peut être transformé en opportunité : ces derniers ont en effet la possibilité de personnaliser leurs étiquettes afin de sensibiliser leurs clients sur ce qui constitue la fraîcheur des aliments.

On peut ainsi générer et imprimer des autocollants arborant un QR Code, que l'on appliquera en particulier sur les fruits et légumes en vrac, qui ne disposent pas d'étiquettes et qui sont susceptibles d'être abîmés suite à une mauvaise manipulation. De nombreux clients possèdent des smartphones et sont donc susceptibles de répondre à ce type d'injonction. En scannant le QR Code, les clients peuvent être dirigés vers un site Web contenant des informations simples, leur expliquant comment les fruits abîmés demeurent parfaitement comestibles, ainsi que la signification des étiquettes « à consommer jusqu'au » et « à consommer de préférence avant ». 

Si les clients savent que vous prenez le gaspillage alimentaire au sérieux et que vous engagez des actions pratiques pour y remédier, ils sont plus susceptibles de revenir et d'effectuer leurs prochains achats chez vous. 

En fin de compte, si l'adoption de nouvelles technologies et répondre aux attentes croissantes des clients ne permettent pas d'éliminer complètement le gaspillage alimentaire, cela vous fera marquer des points pour votre activité et votre chiffre d'affaires !

En savoir plus sur les solutions d'étiquetage alimentaire et les imprimantes d'étiquettes de Brother.

 

Sources

(1) https://www.europarl.europa.eu/news/en/headlines/society/20170505STO73528/food-waste-the-problem-in-the-eu-in-numbers-infographic 
(2) https://www.stylus.com/the-food-waste-opportunity - ©Stylus Media Group 2021
(3) https://ec.europa.eu/food/food/food-waste/stop-food-waste_en

Plus d'articles ... Étiquetage

Vous aimerez aussi...

Haut de page