1. Home
  2. bSmart le Blog
  3. B comme Business
  4. 2018
  5. Chief Happiness Officer
Chief Happiness Officer, ou comment manager le bien-être de ses employés.

Chief Happiness Officer : le manager du bonheur ?

  • 2 minutes de lecture

CHO devant !

Le concept de Chief Happiness Officer (CHO) est né aux Etats-Unis de l’esprit d’un ancien salarié de Google. Son principe : recruter un manager du bonheur au sein de l’entreprise pour favoriser l’engagement des équipes.

Au fil des ans, l’idée séduit un peu partout dans le monde. Pour preuve, le site d’annonce Qapa relevait une augmentation de 967 % des offres de poste de CHO entre 2014 et 2016 en France !

Mais à quoi le CHO sert-il exactement ? " Il s’agit avant tout d’une personne qui fait la navette entre la direction et les salariés " explique Olivier Toussaint, cofondateur du Club des CHO. Outre les actions mises en place par les entreprises pour améliorer l’environnement de travail, comme la création de salles de sport (ou de sieste !), la disposition de nourriture gratuite ou encore l’installation d’une table de ping-pong, le CHO doit agir sur le fond et recréer du lien entre les gens d’une même organisation. En leur redonnant la parole – et donc une place -, il encouragerait le vivre-ensemble et susciterait davantage d’implication personnelle. " Il faut écouter les collaborateurs pour identifier les problèmes et ensuite faire réfléchir tout le monde aux solutions ", complète Olivier Toussaint.

L’objectif du CHO n’est donc pas d’imposer le bonheur – qui le pourrait ? – mais de soutenir ceux qui s’investissent pour imaginer des solutions aux difficultés rencontrées par l’entreprise et les moyens de les mettre en place. Cet esprit de co-construction semble d’ailleurs bénéfique à l’entreprise puisque certaines études affirment que des salariés heureux ont un impact direct sur le business : augmentation de 31 % de la productivité et 37 % des ventes. Alors, qui veut son CHO ?

 

Sources : 

« Pour vivre heureux, vivons… au bureau ? » Sciences Po Executive Education, Livre blanc sur le bonheur au travail, n°4, 2018.

« The Happiness Advantage: How a Positive Brain Fuels Success in Work and Life », de Shawn Achor, Crown Publishing Group, 2010.
« Chief Happiness officer, responsable du bonheur en entreprise », Christine Mateus, Le Parisien, 06 avril 2017 : http://www.leparisien.fr/societe/metier-responsable-du-bonheur-27-01-2017-6624018.php

Plus d'articles ... B comme Business

Vous aimerez aussi ...

Haut de page