Ajouté au panier
  1. Home
  2. bSmart le Blog
  3. B comme Business
  4. 2019
  5. Méthode Ikigaï : trouvez votre épanouissement professionnel
Trouvez votre équilibre de vie avec la méthode Ikigaï

Méthode Ikigaï : trouvez votre équilibre de vie au travail

  • 5 min de lecture

Vivre son Ikigaï pour aller chercher bonheur au travail

L’Ikigaï, philosophie de vie japonaise conceptualisée au XIIème siècle, est un mot que l’on associe désormais en France à une nouvelle façon de considérer sa carrière et ses ambitions. L’Ikigaï propose de donner sens et équilibre à notre vie pro et perso en nous appuyant sur quatre composantes essentielles de notre personnalité et nos aspirations profondes.

Okinawa, cela vous dit quelque chose ? Cette île japonaise est l’un des endroits du monde où l’on trouve la plus grande concentration de centenaires, qui vieillissent de surcroît en bonne santé. De nombreux scientifiques se sont penchés sur cette longévité exceptionnelle : leurs études ont montré l’importance du régime alimentaire spécifique à l’île, mais aussi d’une philosophie de vie partagée au pays du soleil levant : l’Ikigaï. Ce mot exotique est devenu très tendance au sein de la communauté RH française, qui cherche à accompagner les managers et salariés au bureau dans un épanouissement qui passe par une quête de sens et d'équilibre. Mais d’où vient cet engouement pour ce style de management des salariés ?

L’Ikigaï, ou comment trouver l'équilibre entre vie pro et vie perso

Après une décennie de crise, les thèmes du stress au travail, de l'équilibre vie pro / perso et du bonheur au travail sont aujourd'hui au centre de la question managériale. Pour ce qui est de la méthode Ikigaï, elle fait partie d'une tendance plus large que l'on nomme « lean management ». Le « lean management » vise l'amélioration des performances de l'entreprise par le développement de tous ses employés.

Littéralement, « iki » signifie « vie », et « gaï » signifie « qui vaut la peine ». Si on recolle les morceaux, une existence sous le signe de l’Ikigaï est une vie qui mérite d’être vécue car on se sent en cohérence avec soi-même dans tous les domaines, en pratiquant avec sérénité une activité qui se suffit à elle-même.

Il n’existe pas un Ikigaï commun à tout le monde, chacun peut se mettre en quête du sien en cherchant à équilibrer quatre piliers essentiels de sa vie :

  • Ce que j’aime faire ;
  • Ce dans quoi je suis doué(e) ;
  • Ce dont tout le monde a besoin ;
  • Ce pour quoi je peux être payé(e).

Être honnête avec soi-même sur ces quatre composantes permet d’avoir une vision claire de son utilité au monde, de ce qui nous stimule, de ce qui nous rend heureux, de ce qui nous motive pour l'accomplissement de chaque journée. Et de ce fait, de se sentir mieux et de mieux travailler ! Organiser sa vie et son travail autour de l'Ikigaï signifie avoir atteint un équilibre entre ces quatre composantes, qui résonnent avec force lorsqu’on les considère via le prisme du travail.

Redéfinir ses priorités et son rapport au travail 

Dans la société occidentale, notre rapport au travail est fortement conditionné par la notion d’argent, et la nécessité de subvenir à nos besoins. La quatrième composante de l’Ikigaï domine les autres.

Mais si elle peut être un puissant moteur, la rémunération n’est pas porteuse de sens, du moins par pour tout le monde. D'une certaine façon, il faut savoir lâcher prise vis-à-vis de ces schémas traditionnels. Chercher son Ikigaï suppose de remettre en question cette valeur reine, et de s’interroger sur ce qui compte réellement pour nous afin de laisser émerger des envies et des schémas que l’on n’a jamais osé considérer. Cela nécessite de se pencher sur :

  • Ses talents (c’est-à-dire des choses pour lesquelles on est naturellement doué) ;
  • Les missions et engagements qui nous tiennent à cœur ;
  • Les activités que l’on aurait envie de faire ;
  • Nos besoins réels en termes de niveau de vie, autrement dit notre modèle économique idéal.

La question du niveau de vie arrive en dernier afin de ne pas brider notre créativité dans les précédentes étapes de réflexion. Il est essentiel de garder à l’esprit tout au long de ce cheminement que chacun a un Ikigaï différent, et qu’aucun modèle ne nous aidera à faire émerger notre juste équilibre personnel et notre motivation au travail. 

Comment trouver son Ikigaï ?

Il existe de nombreuses méthodes pour partir à la recherche de son Ikigaï. Certains coachs professionnels intègrent ces étapes de réflexion dans leur démarche d’accompagnement pour aider les coachés à réduire le stress au travail, faire émerger de nouvelles pistes d’accomplissement professionnel et de développement personnel. Vous pouvez initier seul votre réflexion en vous plongeant dans l’un des ouvrages de développement personnel consacré au sujet, comme :

  • Le best-seller « Le petit livre de l’Ikigaï » : la méthode japonaise pour trouver un sens à sa vie (éditions Mazarine, 2018), du neuro-scientifique japonais Ken Mogi ;
  • « Ikigaï, le secret des Japonais pour une vie longue et heureuse » (éditions Pocket, 2018), de Héctor García et Francesc Miralles, et « La Méthode Ikigaï : découvrez votre secret de vie » (éditions Solar, 2018) des mêmes auteurs.

Chacun de ces ouvrages propose des astuces, pistes de réflexion et des exercices différents pour arriver à un même résultat : mieux identifier ses aspirations profondes afin de leur donner la place qu’elles méritent dans notre vie perso et notre vie pro.

Bonne recherche d'équilibre à vous !

Plus d'articles ... B comme Business

Vous aimerez aussi...

Haut de page