Ajouté au panier
  1. Home
  2. bSmart le Blog
  3. B comme Business
  4. 2019
  5. Recyclage, le principe de l'économie circulaire
Recyclage les principes de l'économie circulaire

Recyclage : l’économie circulaire et le respect de l'environnement

  • 8 min de lecture

Economie circulaire : principes, chiffres clés et actions concrètes

Notre planète Terre est précieuse. Non seulement nos ressources s’épuisent et sont surexploitées, mais le manque d’infrastructures dédiées au recyclage implique un usage unique pour de trop nombreux objets en plastique dont la durée de vie peut d'élever à des centaines d'années.

Aussi il y a quelque chose qui cloche. Les objectifs du recyclage sont louables, mais les systèmes ne sont pas suffisamment sophistiqués pour créer une économie visant le zéro déchet. La solution apportée par Brother consiste à œuvrer en faveur de la réalisation d’une économie circulaire, un concept sophistiqué qui considère le recyclage comme l’ultime recours. Pour cela, la division européenne de notre groupe dispose de moyens d'avant-garde en matière de recyclage, avec notamment des installations dédiées au Royaume-Uni et en Slovaquie. 

Environnement : les principes de l’économie circulaire

Les objets plastique à usage unique ont été largement mis sur le devant de la scène médiatique ces derniers temps, à juste titre. Les Européens consomment chaque année 58 millions de tonnes de plastique, dont 39 % sont incinérées et 31 %, soit 25,8 millions de tonnes, sont mises en déchetterie. Actuellement, 30 % seulement du plastique est recyclé (1).

A son niveau, Brother, en tant que marque éco-responsable, aborde ce problème en œuvrant en accord avec les principes de l’économie circulaire, notamment les 5 R : Réduire, Réutiliser, Reconditionner, Réparer et Recycler.

En mettant la priorité sur la réutilisation, le reconditionnement et la réparation, nos toners peuvent être reconditionnés plusieurs fois. Si des pièces en plastique ne peuvent pas être reconditionnées, nous les broyons pour obtenir un format réutilisable pour le recyclage, ce qui signifie que les objets en fin de vie sont utilisés comme source de matière première pour de nouveaux produits.

Un exemple d’économie circulaire : les programmes de recyclage des fabricants

Des facteurs tels que les coûts et la logistique rendent le recyclage et le reconditionnement excessivement difficiles. Cependant, pour créer un processus efficace, il faut également prendre en compte le large éventail de composants en plastique, les différents niveaux de qualité et bien sûr les conceptions spécifiques aux marques.

Cet ensemble de considérations montre que les fabricants eux-mêmes sont mieux placés pour réutiliser ou recycler leurs propres pièces ou produits en plastique, un fait qui n’échappe pas à l’attention des législateurs qui voient de plus en plus les programmes de recyclage comme la solution. Le secteur de l’impression dispose d’une très grande expérience dans ce domaine. Depuis de nombreuses années, les clients rapportent leurs cartouches d’encre et leurs toners aux fabricants.

Cette position unique a offert à Brother une occasion fantastique pour innover et améliorer ces processus en menant une analyse après utilisation.

Une économie plus durable et éco-responsable

Au fil des ans, les centres technologiques de recyclage de Brother au Royaume-Uni et en Slovaquie ont fait de grands progrès en matière de réutilisation et de recyclage des plastiques.

Actuellement, 60 % de la production de nos deux usines européennes se compose de matières reconditionnées et recyclées. Au-delà des certifications écologiques des toners conçus et commercialisés par Brother, le point de vue analytique de nos équipes nous a aidé à réduire l’utilisation de matières premières tout en améliorant la conception de nos cartouches d’encre et nos toners, en termes de performance, de rendement et de longévité.

La combinaison de la qualité et de la durabilité vient à présent boucler la boucle de l’économie circulaire avec l’optimisation de la conception, nous aidant ainsi à relever nos taux de reconditionnement et de recyclabilité à l'échelle du Groupe. Grâce à de nouveaux modèles pouvant être recyclés deux voire trois fois, nous avons facilement augmenté nos taux de reconditionnement d’au moins 10 %.

Les clients en quête d’une solution d’impression plus respectueuse de l’environnement devraient être informés que les consommables compatibles pour les équipements d'impression sont souvent non réutilisables et non recyclables du fait de leur composition. Donc, si vous désirez bénéficier d'un haut niveau de qualité tout en faisant un geste pour l’environnement, les consommables d’origine pour les imprimantes sont votre seule option.

Pour plus d’informations sur l’approche de Brother en matière d’environnement et de recyclage, rendez-vous sur notre page Brother-earth.  

Pour en savoir plus sur les consommables originaux Brother, rendez-vous sur notre page dédiée

Plus d'articles ... B comme Business

Vous aimerez aussi...

Haut de page