Ajouté au panier
  1. Home Brother
  2. bSmart le Blog
  3. M comme Métier
  4. 2021
  5. Dépistage COVID 19 : comment étiqueter efficacement les échantillons
Un professionnel de la santé applique une étiquette adhésive provenant d'une imprimante d'étiquettes sur un échantillon médical.

Dépistage COVID-19 : comment étiqueter efficacement les échantillons

Dans plusieurs pays d’Europe, comme l’Allemagne, les laboratoires médicaux jouent un rôle clé pour endiguer la pandémie de COVID-19. Les établissements fonctionnent déjà à plein régime depuis des semaines. D’après les experts, l’expansion massive des capacités de test au sein des laboratoires se fait néanmoins attendre. Dans cet article, vous découvrirez comment le personnel de laboratoire et des centres de dépistage COVID-19 peut contribuer à endiguer la situation, en étiquetant de manière sûre et fiable chaque échantillon médical.

Afin de maintenir la courbe de propagation du coronavirus aussi plate que possible, il est essentiel d'identifier et d'isoler les personnes atteintes par des tests aussi rapidement que possible. Cependant, il est tout aussi important d'informer leurs proches afin qu'ils puissent également être testés ou mis en quarantaine afin d'empêcher le coronavirus de se propager davantage.

Quels sont les différents tests COVID ? 

Il existe plusieurs méthodes pour détecter le coronavirus (SARS-CoV-2) chez l'homme. La méthode et la norme les plus courantes sont le test PCR (acronyme de Polymerase Chain Reaction ou Réaction de Polymérisation en Chaîne). Les tests d'anticorps sont considérés comme un complément possible. Les personnes contaminées ne forment souvent des anticorps dans leur sang qu'une à deux semaines après avoir contracté la maladie. Si d'autres tests sont effectués après ce délai, il serait possible de déterminer qui a pu être infecté sans le remarquer. Cela permettrait d’estimer plus facilement le nombre, vraisemblablement élevé, de cas non signalés. Les scientifiques pourraient ensuite appliquer de nouvelles stratégies et mesures pour lutter contre le virus. Une étude dédiée sur ce point est déjà prévue. 

Par ailleurs, certains organismes ainsi que des instituts scientifiques travaillent sur d'autres procédures de test voir les ont déjà terminées. Quels tests seront finalement les plus adaptés aux différents cas ? Les réponses deviendront plus claires avec le temps. Cependant, tous ces tests ont en commun des échantillons qui doivent être correctement étiquetés et clairement attribués à tout moment aux personnes concernées. C'est le seul moyen d'assurer pleinement la sécurité des patients et de réduire ainsi la propagation du COVID-19. 

Corée du Sud, Hong Kong, Japon, Taiwan : les démocraties asiatiques comme modèles ?

Bien que le virus provienne probablement d’Asie, ce sont les pays issus de cette partie du monde qui semblent lutter le plus efficacement contre la COVID-19. Le nombre de personnes touchées dans ces pays augmente beaucoup plus lentement que dans de nombreuses autres régions du monde, malgré la suppression de mesures aussi drastiques que les couvre-feux et l'interdiction de tout contact. La mise en application de certains paramètres issus de pays culturellement très différents doit s'effectuer avec précaution, cela dit cette approche  semble être prometteuse.

Une main récupère une étiquette adhésive sur une imprimante d'étiquettes Brother.
Les imprimantes d'étiquettes de la gamme TD-2000 peuvent être adaptées à divers scénarios d'application grâce à des accessoires optionnels, par exemple avec un séparateur d'étiquettes qui enlève automatiquement l'étiquette adhésive du film support.

Le « COVID drive » pour favoriser les tests de dépistage du coronavirus en voiture

La Corée du Sud, par exemple, a joué un rôle de pionnier dans le domaine du dépistage COVID-19 en s’appuyant sur le « COVID drive » (ou drive tests du coronavirus), donnant la possibilité de se faire tester depuis sa voiture. Une initiative qui a été saluée par des experts tels que le virologiste Christian Drosten de l'hôpital de la Charité à Berlin. L’Allemagne s’appuie également de plus en plus sur ces « COVID drive » provisoires, mais aussi sur des équipes médicales mobiles en ambulances, proposant des centres de dépistage similaires. Au sein d’environnements aussi exigus, il est particulièrement important que le personnel médical dispose d'outils et de solutions appropriés pour assurer des soins d’une qualité optimale malgré le stress extrême et la pénurie de personnel.

Solutions d’étiquetage et de suivi des échantillons des patients

En ce qui concerne les procédures de test, la précision et le timing sont de la plus haute importance et les process doivent être adaptés en conséquence pour être pleinement efficaces. Les étiquettes manuscrites et illisibles augmentent le risque de mauvaise identification des échantillons et compromettent la sécurité des patients. Grâce à ses imprimantes d'étiquettes, Brother propose des solutions qui peuvent s’adapter de façon modulaire à un large éventail de besoins. Ainsi, la mobilité des imprimantes 2 pouces de la gamme TD pourra par exemple faciliter le travail effectué dans les centres de dépistage de type « COVID drive ».  

Grâce à leurs dimensions compactes, les imprimantes d'étiquettes de la gamme TD-2000 sont particulièrement adaptées aux environnements de travail où l'espace est restreint. Des accessoires optionnels, tels qu’une batterie rechargeable et la connectivité Wifi ou Bluetooth, permettent d'équiper les étiqueteuses de manière optimale pour une utilisation mobile. Grâce à leur écran tactile, ces imprimantes d’étiquettes peuvent également être utilisées comme une solution autonome, sans PC connecté. Le séparateur d'étiquettes, par exemple, permet de séparer automatiquement l'étiquette adhésive du film support et facilite son collage sur le tube, même avec des gants. Grâce à une large gamme de tailles et de types d'étiquettes, les consommables disponibles sont adaptés pour une grande variété de tubes d'échantillons et de prélèvements. Même les bracelets des patients peuvent être imprimés via l’imprimante, en cas de test positif et si la personne contaminée est admise directement à l'hôpital.

Le logiciel P-touch Editor inclus permet de créer rapidement et facilement des modèles d'étiquettes individuels en fonction des exigences respectives. Les protocoles de codes-barres les plus courants, la possibilité de créer des liens vers des fichiers tableurs et une fonction de publipostage font du P-touch Editor un puissant logiciel de création d'étiquettes. Les imprimantes d'étiquettes peuvent également être personnalisées et intégrées avec des paramètres par défaut en phase avec le système existant.

Pour plus d'informations, contactez nos experts en santé ou découvrez nos solutions d'impression d'étiquettes pour les laboratoires.

 

Contacter un expert  

Plus d'articles ... M comme Métier

Vous aimerez aussi...

Haut de page